Logo CMIT Adhérez Se connecter

Prédictions IDC 2018 au U Arena – 19 janvier 2018

Après les Rolling Stones, le CMIT investit le U Arena à La Defense, nouveau stade de l’équipe de rugby Racing 92 et salle de spectacle d’une capacité de 38000 places. Didier Krainc, country manager IDC France, présente les prédictions IT 2018 pour l’europe et leur personnalisation en France. Un moment d’échange et d’interactivité privilégié. Il annonce en avant première le transfert du siège européen IDC de Londres à Paris, conséquence du Brexit. Les 10 prédictions européennes :

  • By 2018, the number of european companies with a deployed digital platform will have more than doubled to 50%
  • By 2021, European enterprises spending on Cloud will grow steadily to over 100B$
  • By 2020, a major CSP will be sued for GDPR non compliance, for a matter not relating to a personal data breach
  • By 2020, 35% of European digital transformation initiatives will use AI services
  • By 2020, 45% of Western European IoT adopters will use AI & Analytics
  • By 2020, 60% of WE security spending will be on vendor who provide an integrated platform approach to security
  • By 2021, non tech developers will build 10% of European business applications and 25% of new applications features
  • By 2021, at least half of the FT500 will see an average of one-third of their digital services interactions come through open APIs
  • By 2020, over 50% of large European businesses will have an AR/VR strategy in place
  • In 2018, half of the 200 largest European companies will test blockchain at departemental level, but less than 10% will productize it

Dans la foulée des indicateurs macro économiques français (les investissements des entreprises augmentent de +4,1% en 2017 et +3,8% en 2018), les dépenses IT devraient augmenter de +3,2% en 2018 comme en 2017, avec une répartition de +4,8% en logiciels, +3% en services et +1,9% en infrastructures pour 2018.

La transformation numérique s’appuie sur le Cloud, la Sécurité, le Big Data / Analytics et la Mobilité avec une hausse des dépenses de +10% vers la 3e plateforme. La priorité est à l’innovation numérique, mais le moteur était l’efficacité opérationnelle en 2016 ; il est en 2018 aux nouveaux modèles économiques grâce au numérique (43%). L’innovation va aux services clients, aux modes de production, aux produits, au marketing, au modèle économique.

Le Cloud hybride est une réalité (41%) mais la Multi Cloud sera la norme (70%)

L’IA sera au service de la transformation numérique.

Retail, Banques, Industrie aucun secteur n’échappe à la transformation vers une génération de revenus basée sur de l’innovation et de nouveaux modèles.

RGPD : 60% des entreprises pensent être prêtes pour mai 2018. L’opportunité est très importante pour les ESN (50%) _gouvernance, accompagnement, audit, cartographie, nouveaux process, formation_ les éditeurs (30%) _chiffrement, analyse, gestion des identités, traçabilité_ le matériel (20%) et représente 1190M€ pour 2018.

La cybersécurité est un autre marché très porteur ; là encore favorable aux services, qui va croître de +8,3% entre 2017 et 2021 pour représenter plus de 3500M€.

Sur la marché des applications, la croissance est régulière ; l’ERP est le plus important (1600M€, soit le double du CRM), mais les applications de contenu bénéficient de la plus forte croissance (+31%). Le SaaS se développe lentement sauf pour le CRM. Le marché SMB est plus sensible au SaaS. L’interface utilisateur, la simplicité, le temps réel, l’ubiquité d’accès sont les attentes des utilisateurs.

 

Et bien sûr, les slides sont disponibles dans l’espace adhérents du site cmit.local

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les entreprises adhérentes