Logo CMIT Adhérez Se connecter

Marketing Stories / Michel Mariet

Quelle définition et quelle représentation avez-vous du marketing digital ?

Nous ne devrions plus avoir à le définir ; il est intégré à l’exercice du Marketing au sens large. Toute activité crée ou exploite une trace numérique ou établit une corrélation numérique même le offline outdoor devient connecté. Les points d’interaction doivent être numérisés ou corrélés numériquement et intégrés (sites web, CMR, Marketing Automation, ABM…).

L’enjeu de cette évolution de notre métier est de réapprendre le Marketing et de repositionner notre discipline et sa valeur dans l’entreprise. Ce marketing véhicule un nouveau vocabulaire (automation, persona, nurturing, ABM…), il nécessite de nouvelles compétences, il est pluridisciplinaire, plus scientifique, plus outillé… et plus mesuré.

D’un côté les technologies et nouveaux canaux ont bousculé concrètement nos pratiques ; de l’autre le « As-a-Service » a modifié le cycle de la relation avec nos clients, la façon de leur présenter nos propositions de valeur et de les écouter. Il faut oublier ce qu’on a appris, particulièrement dans le Marketing IT où il y a historiquement une culture du Marketing Produit très marquée ; et puis le seul contact de la DSI n’est plus suffisant.

On ne doit pas attendre que l’entreprise ou que l’organisation définisse le rôle du Marketing ; d’autant que le marketeur n’a plus l’exclusivité de ce qui définissait sa mission. Avec l’avènement du numérique, c’est l’évolution du marketing et sa place qui sont en jeu. Celui qui ne pense pas aux combats de demain va disparaître ou verra les sujets stratégiques lui échapper au profit d’autres managers. Si on le voit comme une opportunité, c’est une occasion de reconquérir une position et de sortir d’une approche exclusivement opérationnelle du marketing. C’est pourquoi le rapprochement avec les fonctions commerciales est prioritaire.

Le marketing digital porte deux objectifs : faire parler la donnée en s’assurant de collecter l’ensemble des actions menées et bien sûr, parce qu’on est de plus en plus indexé à la performance des ventes, travailler main dans la main avec les équipes commerciales pour réussir à mesurer la contribution au développement du revenu.

Lire la suite …

Huit directeurs marketing et/ou communication analysent les grandes tendances de la profession et ses préoccupations dans le livre blanc « Marketing Stories ». Un recueil de témoignages réalisé par Actance pour le CMIT, le Club des directeurs Marketing et communication de l’IT

Le livre blanc complet est à découvrir ici : http://cmit.fr/wp-content/uploads/2017/03/Marketing-Stories.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les entreprises adhérentes